Comment la diagnostiquer ?

Diagnostic de la bronchiolite(1)

Votre médecin généraliste et le pédiatre de votre enfant peuvent poser le diagnostic de bronchiolite lors d’un examen clinique.

 

De 2 à 8 jours après le contact avec le virus, l’infection se manifeste habituellement d’abord par le nez qui coule puis, 24 heures à 72 heures plus tard, par une respiration rapide et sifflante accompagnée d’une toux sèche et souvent de difficultés à s’alimenter.

 

schema_nez-qui-coule

 

Evolution de l’infection (1,2,3)

Généralement, le virus est éliminé en 3 à 7 jours mais certains signes de l’infection peuvent durer jusqu’à 4 semaines(1). Cependant, certains enfants, plus fragiles ou présentant une forme plus sévère de l’infection, peuvent nécessiter une hospitalisation. A plus long terme, ces enfants peuvent présenter une hyperréactivité bronchique ou développer un asthme(2,3). D’après certains auteurs, le risque d’asthme à l’âge de 13 ans est 8 fois plus élevé chez les enfants ayant été hospitalisés pour une bronchiolite à VRS au cours de la 1ère année de vie (4). Cependant et malgré de nombreuses études, le lien et les mécanismes entre bronchiolite sévère à VRS et l’asthme chez l’enfant demeurent encore insuffisamment connus et prouvés. C’est pourquoi, il est essentiel d’adopter des mesures de prévention.

 

En savoir plus sur les signes de gravité et les enfants à risque

 

1. ANAES, Conférence de consensus : Prise en charge de la bronchiolite du nourrisson. Texte des recommandations, Septembre 2000.

2. F. Freymuth, Virus respiratoire syncytial, métapneumovirus et virus para -influenza humains. I. Propriétés des virus, multiplication, épidémiologie, Elsevier Masson, 2006;8 -070 -A -10.
3. D’après la communication du Dr B. Fauroux, Archives de Pédiatrie, Hors série ; 2005,12,2 -7.
4. Sigurs N, Gustafsson PM, Bjarnason R, et al. Severe respiratory syncytial virus bronchiolitis in infancy and asthma and allergy at age 13. Am J Respir Crit Care Med 2005;171:137- 41.