Les facteurs de risque

Tout au long de votre grossesse, votre médecin évalue les risques éventuels afin de pouvoir vous proposer une prise en charge adaptée. Le risque d’accouchement prématuré existe pour toutes les grossesses, mais certaines femmes présentent plus de risques.

 

Parmi les principaux facteurs de risque (1-5), on distingue :

les critères socio-économiques : âge (moins de 20 ans ou plus de 40 ans), poids (maigreur ou obésité), tabagisme, situation précaire et violences physiques subies par la maman…

HiRes

les antécédents médicaux de la maman : malformations utérines, antécédents d’accouchement prématuré (avant 34 SA), antécédents de fausses couches tardives, état psychologique de la mère (stress, dépression, traumatisme) ;

les causes infectieuses, notamment les infections locales (exemple : infections urinaires et génitales) ou générales (exemple : grippe) ;

les facteurs liés à la grossesse elle-même : grossesse multiple (jumeaux, triplés…), stress maternel ou hyperactivité, complications (rupture prématurée des membranes qui protègent le foetus, troubles hémorragiques ou placentaires, hypertension artérielle…).

 

En savoir plus sur les conséquences à long terme pour l’enfant prématuré

 

1. HAS. Grossesse à risque : orientation des femmes enceintes entre les maternités en vue de l’accouchement. Recommandations. Décembre 2009.

2. HAS. Comment mieux informer les femmes enceintes. Recommandations pour les professionnels de santé. Avril 2005.
3. HAS. Mesure de la longueur du canal cervical du col de l’utérus par échographie par voie vaginale : Intérêt dans la prévision de l’accouchement prématuré spontané, juillet 2010.
4. Amri F, Fatnassi R, Negra S, Khammari S. Prise en charge du nouveau-né prématuré. Journal de pédiatrie et de puériculture 2008 ; 21 : 227-231.
5. Laugier J, Rozé JC, Siméoni U, Saliba E, Soins aux nouveau-nés avant, pendant et après la naissance. Masson 2ème édition, 2006.