L’accouchement prématuré

Votre bébé est arrivé plus tôt que prévu. Pour lui comme pour vous, le temps se trouve bousculé.
Il est normal que cet événement vous bouleverse. Comme vous, les parents qui ont vécu un accouchement prématuré ont été chamboulés et ce d’autant plus que le niveau de prématurité est important (plus il survient tôt, plus l’état de santé du bébé peut être préoccupant) mais la médecine a fait de grands progrès…(1)
Par ailleurs, que l’accouchement prématuré soit totalement inattendu ou déclenché par l’équipe médicale, il est difficile de s’y préparer(1).

 

A21_0714

 

Déclenchement pour raisons médicales

Le médecin peut décider de déclencher l’accouchement prématurément, c’est-à-dire avant 37 semaines d’aménorrhée (absence de règles) soit pour protéger la santé de l’enfant, soit pour protéger celle de la mère.
Les causes médicales qui peuvent conduire le médecin à déclencher l’accouchement prématurément sont multiples (détresse du bébé, grossesses multiples, diabète maternel pouvant être responsable d’une augmentation importante du poids du bébé rendant l’accouchement difficile ou hypertension artérielle de la mère…) (2-4).

 

En savoir plus sur les causes d’accouchement prématuré

 

Lorsque l’accouchement est déclenché, les contractions qui surviennent au début du travail peuvent être d’intensité plus forte et plus douloureuse que dans le cas d’un début de travail spontané (3). En attendant que le travail soit suffisamment avancé pour que vous puissiez recevoir une anesthésie péridurale (anésthesie régionale qui insensibilise la partie basse du corps et donc le bassin), l’équipe médicale pourra vous proposer d’autres alternatives pour contrôler et atténuer la douleur (3).

Comme pour tout accouchement déclenché, l’équipe médicale met en place un système de suivi continu par mesure de précaution. Ce suivi permet de surveiller le bébé dès le début du travail et pendant toute la durée de l’accouchement.

 

Comme pour un accouchement à terme, votre médecin peut procéder (3) :

soit à un accouchement par voies naturelles ;

soit à une césarienne (majorité des cas d’accouchement prématuré(5)) : elle consiste à extraire le bébé après incision de la peau puis de la paroi utérine. Soyez rassurée, c’est un acte effectué sous anesthésie (parfois générale) et qui est couramment pratiqué et bien maîtrisé par les équipes médicales des maternités.

 

L’équipe médicale vous expliquera le déroulement de votre accouchement avant terme. N’hésitez pas à lui poser toutes les questions qui vous préoccupent.

 

iStock_000014394161Small

 

1. Pierrehumbert P, Borghini A, Forcada-Guex M, Jaunin L, Müller-Nix C, Ansermet F. Validation française d’un questionnaire de stress post-traumatique des parents d’enfants présentant un risque périnatal élevé. Annales Médico Psychologiques 2004 ; 162 : 711-721.
2. Laugier J, Rozé JC, Siméoni U, Saliba E, Soins aux nouveau-nés avant, pendant et après la naissance. Masson 2ème édition, 2006.
3. HAS. Déclenchement artificiel du travail à partir de 37 semaines d’aménorrhée, avril 2008.
4. HAS. Mesure de la longueur du canal cervical du col de l’utérus par échographie par voie vaginale : Intérêt dans la prévision de l’accouchement prématuré spontané, juillet 2010.
5. Castaigne V, Picone O, Frydman R. Accouchement du prématuré, EMC-Gynécologie Obstétrique 2 2005 ; 354-363.