Eviter ou faire face aux infections
Eviter ou faire face aux infections

Eviter ou faire face aux infections

Created with Sketch. Created with Sketch. Created with Sketch.

Vous êtes rentrés à la maison avec votre bébé. Celui-ci va mieux et grandit un peu plus chaque jour… Cependant, il reste encore fragile, car ses poumons et ses défenses immunitaires sont encore immatures (1,2).

Quelques conseils pour protéger votre bébé …

  • Suivez les conseils de vaccination afin de le protéger : à partir de l’âge de 2 mois, votre bébé pourra être protégé vis-à-vis de la diphtérie, du tétanos, de la poliomyélite, de la coqueluche et de l’Haemophilus. Depuis le 1er janvier 2018, votre bébé sera également vacciné pour d’autres maladies (soit un total de 11 vaccinations obligatoires)
    A partir de 6 mois, un vaccin contre la grippe pourra également vous être proposé par votre médecin (surtout si votre bébé est un ancien grand prématuré ou qu’il a eu besoin d’une assistance respiratoire pendant son séjour en néonatologie). Il est très important que les personnes qui entourent votre bébé (vous, ses frères et sœurs, ses grands-parents, sa «nounou »…) soient vaccinées contre la grippe et que sa vaccination contre la coqueluche soit à jour. Un calendrier de vaccination vous sera remis à la sortie de la maternité (3).
  • En cas d’épidémie de gastro-entérite, appliquez les gestes simples de protection : lavez-vous les mains avant et après les changes, avant la préparation des biberons et avant les repas. Si votre bébé est touché par la gastro-entérite, suivez les conseils de votre médecin afin de limiter le risque de déshydratation.
  • En cas d’épidémie de bronchiolite, votre bébé est particulièrement à risque au cours de sa première année. Là également, des gestes de protection existent : lavez-vous les mains régulièrement, éviter le contact avec les personnes enrhumées ou malades et les lieux publics aux heures d’affluence. Il existe également des mesures de prévention spécifiques pour les bébés les plus fragiles. Demandez conseil à votre médecin.

Pour en savoir plus sur les gestes de prévention

 

Références de l'article
  1. Gasior N, et al. Devenir respiratoire à l’âge adulte de la prématurité et de la dysplasie pulmonaire. Rev Mal Respir. 2011;28(10):1329-39.
  2. Marr N, et al. Attenuation of respiratory syncytial virus-induced and RIG-I-dependent type I IFN responses in human neonates and very young children. J Immunol. 2014;192(3):948-57.
  3. Calendrier des vaccinations et recommandations vaccinales 2018 : http://social-sante.gouv.fr/prevention-en-sante/preserver-sa-sante/calendrier-vaccinal
Created with Sketch.
Created with Sketch.
Created with Sketch. Created with Sketch. Created with Sketch. Created with Sketch. Created with Sketch. Created with Sketch.

Calculer l’âge corrigé
de votre bébé

Un bébé prématuré est en décalage dans ses acquisitions.
C’est pourquoi, la notion d’âge corrigé est importante.

Vous pouvez calculer facilement l’âge corrigé de votre bébé prématuré grâce à la calculatrice bebeprema.fr